Salon l'évidence et le massage prénatal à La Roche sur Yo

Le massage prénatal

Pourquoi je conseille le massage prénatal ?

Malmenée par le travail et les contraintes de la vie quotidienne, être une femme enceinte dans notre société actuelle n’est pas chose aisée.

La pression exercée sur la condition féminine n’est déjà pas une panacée mais cela prend une plus grande ampleur lorsqu’un petit bout de soit grandi dans son ventre.

Continuer le travail ou pas, combien de temps ? Ce que je ressens est-il normal, pathologique, suis-je bien suivie, accoucher en structure ou à domicile, dois-je écouter certains avis… ? Blablabla… Votre tête va exploser et je peux très bien le comprendre.

C’est pour cela qu’en tant que femme et masseuse bien-être, j’ai voulu m’impliquer plus amplement dans le soulagement des tensions physiques et morales des femmes enceintes, le temps d’un instant.

Le massage prénatal au salon L’évidence

Le massage proposé au salon L’évidence est un massage ayurvédique latéral d’une heure, spécialement conçue pour vous sur table non chauffée, couverte d’un drap moelleux avec huile végétale neutre sans ajout d’huile essentielle.

En pratique, le massage se fait en position latérale pour éviter de supporter le poids du ventre mais il faut s’adapter en fonction du choix de chacune, c’est-à-dire que, sur demande, il peut se pratiquer sur le dos.

Cependant, certaines données doivent être prises en compte : relever le dossier et surélever les genoux pour soulager les lombaires.

Ce soin alterne frictions, pressions, effleurages et pétrissages très doux.

Il s’agit d’un massage corporel, pas d’un massage spécifique du ventre, certaines personnes enceintes ou pas d’ailleurs, n’aiment pas que leur touche cette partie de leur corps.

Le consentement de la personne massée est primordial et il n’est pas indispensable de masser le ventre, d’ailleurs, il s’agit d’un effleurage et en aucun cas de points de pression ou d’appuis spécifiques.

Il peut s’agir, toutefois, d’un moment de belle complicité entre la maman et son bébé car à partir de 4 mois, ce dernier développe sa capacité de perception et vit ce que sa mère ressent (sons, caresses, stress, angoisse…).

L’ocytocine créée par la mère lors du massage (hormone du plaisir) et la baisse du cortisol (hormone du stress) permet au bébé de se sentir en sécurité et favorise l’épanouissement affectif.

Les bienfaits recherchés du massage sont le soulagement des tensions lombaires et cervicales, des douleurs musculaires et des jambes lourdes dû à la posture et aux points de pressions exercés sur la personne massée.

Il n’y a pas de réparation du mal mais une bonne atténuation des douleurs liées à la grossesse.

Ce moment de relaxation aide l’organisme à récupérer et à sortir du contexte de suivi médical.

Les avantages sur le corps de la femme enceinte sont une amélioration du sommeil et de la respiration (le soulagement des tensions musculaires va dégager les voies respiratoires).

Il y a également une baisse des douleurs sciatiques, des nausées et vomissements.

Précautions et contre-indications du massage prénatal

Néanmoins, certaines précautions et contre-indications sont à prendre en compte :

– Quand la grossesse se passe bien il n’y a pas de contre-indication mais par précaution nous évitons de masser le premier trimestre car il y a un risque plus élevé de fausse couche dû à l’absence de stabilisation du fœtus à ce terme.

Cela fait suite à la grande modification hormonale, physique et émotionnelle à ce stade de la grossesse.

Nous évitons également de masser après le 8ème mois pour éviter de déclencher des contractions et un éventuel accouchement.

– Au niveau du matériel utilisé, la vérification des huiles est effectuée selon les envies de chaque praticien.

Mes huiles sont végétales et biologiques, généralement de l’huile d’amande douce, beurre de karité ou abricot/carotte pour le visage.

Certaines huiles essentielles ne sont pas contre-indiquées pour les femmes enceintes, cependant, par mesure de sécurité aucun ajout d’huile essentielle n’est effectué dans mes huiles de massage.

– Les sources de chaleur sont à éviter (pierres chaudes, bouillottes…) car cela peut provoquer une dilatation et un relâchement musculaire.

– Les femmes qui ont des pertes sanguines ou aqueuses lors de leur grossesse, diabétiques ou sujettes à l’hypertension devront demander à leur médecin traitant ou gynécologue s’il n’y a pas de contre-indication à un rendez-vous, et cela à chaque demande de prise en soin.

– Les massages sont proscrits pour toute contre-indication normale liée aux massages (à voir dans mon précédent blog sur les bienfaits des massages) comme les plaies ouvertes, les inflammations de la peau, varices mais également dans ce cas, des épisodes réguliers de contractions.

En savoir plus sur le massage prénatal

Des automassages peuvent être pratiqués au quotidien pour plus d’autonomie et de soulagement.

L’haptonomie est une pratique qui permet de tisser un lien plus privilégié entre les deux parents et leur futur bébé.

Cela se manifeste par des caresses sur le ventre de la future mère pour déplacer son enfant, le bercer.

Pour en apprendre davantage et vous exercer à cela je vous invite à aller sur le site https://haptonomie.org/ et à consulter les livres suivants traitant du sujet :

L’haptonomie ou science de l’affectivité (de Frans Veldman)

Vivre et transmettre le meilleur pendant sa grossesse (de Sophie Metthey)

L’haptonomie (de Dominique Décant-Paoli)

L’haptonomie périnatale (de Catherine Dolto)

Après la grossesse, des massages drainants et minceurs réguliers peuvent avoir des effets bénéfiques pour la perte des derniers kilos de grossesse si la personne le souhaite. N’hésitez pas à me contacter pour toutes informations et prise de rdv.

Plus d’information sur le massage pour femme enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu